top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

Les 9 albums de l’été 2023 que vous devez (re)découvrir d’urgence.

L’heure est grave. Vous n’avez pas pu rater l’info, en 2023, le rap a du mal à se glisser en haut des charts. Les maisons de disques avouent même être perdues et ne plus savoir comment dénicher les stars de demain.


Les grosses têtes d’affiches peinent à combler le vide. On pense forcément à Utopia de Travis Scott qui use de techniques marketing, dont les vinyles à 5$, pour chiffrer. Un album qui, passé la découverte jouissive de l’univers et des feats cachés, semble un peu creux à l’intérieur.


L’espace semble plus libre que jamais pour le hip-hop underground de s’exprimer et pour ses artistes sans compromis de nous livrer des expériences auditives uniques. Si le mainstream souffre, le hip-hop lui se porte très bien et a fêté fièrement ses 50 ans cet été.


Retour en musique sur un été riche en surprises. Avec 9 albums, de rap mais pas seulement, que vous avez peut-être loupé et que l’on attend de pied ferme en vinyles.


Currensy & Harry Fraud - Vices

vices

Laissez-vous transporter dans le Miami de GTA Vice City. En 9 titres, “Spitta” utilise son flow nonchalant si caractéristique pour nous faire voyager dans les années 80, à bord de hors-bords transportant des substances illégales.


Il surfe avec son cigarette boat sur les canaux de la ville comme sur les productions inspirées de son acolyte de toujours Harry Fraud. Sa sélection de samples couplée aux sonorités rétro viennent parfaire l’ambiance de ce Vices et brille sur “Stingtray” et “Marble Columns”.


On retrouve comme toujours un casting de choix avec Larry June, Benny The Butcher, Jim Jones ou encore Rome Streetz. Ce 5ème volet de la saga “Marina” tient toutes ses promesses et l’on jubile déjà de lancer le sublime vinyle splatter annoncé pour fin octobre.



Supershy (Tom Misch) - Happy Music

supershy

Comment surprendre son public quand on est un bassiste et chanteur aussi talentueux et reconnu que Tom Misch ? Tout plaquer pour sortir un 10 titres House sous une autre identité bien sûr !


Alors que le génial single “Don’t Let Go” était notre gemme cachée pour briller en soirée depuis 2022, Misch libère enfin son Happy Music. Ces sonorités électro entre French Touch et Chill House seront le cadeau idéal sous le sapin pour sa sortie vinyle le 17 décembre.


Entre samples savoureux et synthés hypnotiques, on sent que Misch s’est amusé tout en montrant un grand respect pour son nouveau terrain de jeu. On prend également plaisir à réentendre sa voix sur certaines tracks. Déjà un incontournable des fins gourmets musicaux.



DJ Muggs - Soul Assassins 3: Death Valley

SA3

Le producteur membre de Cypress Hill réunit une nouvelle fois un casting d’exception et vient un peu plus marquer l’année 2023 de son empreinte, après l’excellent “Champagne For Breakfast” avec Meyhem Lauren et Madlib.


La featuring liste était ambitieuse et tient toutes ses promesses : Boldy James, Freddie Gibbs, Westside Gunn, Jay Worthy, Ghostface Killah, CeeLo Green, Scarface, Domo Genesis, Roc Marciano, Slick Rick, Rome Streetz et tant d’autres.


La crème du hip-hop, évoluant sur les boucles sombres d’un de ses meilleurs producteurs, ça se paye, avec des vinyles disponibles minimum 50$. Muggs nous transporte dans la vallée de la mort et maîtrise l’ambiance musicale de ce Soul Assassin d’une main de maître.



Earl Sweatshirt & The Alchemist - Voir Dire

voir dire

Teasé depuis 2019 et caché dans les tréfonds de YouTube depuis 2 ans, sans qu’il n'ait été découvert, l’album a été libéré à la suite d’un jeu de piste. L’inimitable flow nonchalant d’Earl nous conduit dans un jugement final illustré sur la cover atypique.


L’album donne plus à Dire qu’à Voir, privilégiant un site de NFT aux plateformes de streaming. Une stratégie à double tranchant, puisque l’album est disponible gratuitement, mais pousse à l’achat de token, aux prix salés, pour avoir accès à du merch exclusif. Un 11 titres très court, avec des morceaux dépassant rarement les 2 minutes, qui a divisé. Hypnotisant certains avec des prods aux boucles douces et beaucoup de drumless, ennuyant d’autres qui lui préfèrent le single “Making The Band” produit par EvilGiane.


Malgré sa stratégie de vente douteuse, Voir Dire est enfin disponible et c’est un événement en soi. Pas le coup d’éclat attendu, on espère quand même une annonce vinyle, aux prix de ceux d’Earl et non d’Alchemist, pour le redécouvrir enfoncé dans notre canapé.



Mick Jenkins - The Patience

the patience

Depuis son excellente mixtape “The Water (S)” en 2014, Mick Jenkins est un nom qui rime souvent avec qualité. Son nouvel album ne déroge pas à la règle et méritait de patienter 2 ans après l’excellent “Elephant in The Room”.


Jenkins a toujours aimé créer des concepts autour de sa musique et s’attarde ici sur l’obligation d’être patient avant de pouvoir faire évoluer sa situation. Entre objectifs lointains et galère du quotidien, l’album de 11 titres et seulement 27 minutes haletantes frôle le sans faute. On n’oublie pas de mentionner sa production douce qui fait du bien à nos oreilles et surtout sa curation de featurings sans faute : Freddie Gibbs, Benny The Butcher, JID et Vic Mensa. Il arrive bientôt en vinyle et on a hâte de le recevoir !



Genesis Owusu - STRUGGLER

struggler

La fusion des genres poussée à son paroxysme. Post-punk, rap, funk, néo-soul, on a attribué beaucoup d’influences à Genesis Owusu mais la vérité c’est qu’il mène sa propre barque et est prêt à conquérir le monde. Genesis Owusu passe l’étape du 2nd album avec brio. Dans ce 11 titres bien ficelé, l’artiste peint une société chaotique sur fond de défiance divine. Relevé par sa production chaleureuse et sa voix puissante, STRUGGLER gagne sans peine sa place de prétendant à l’AOTY.


Découvert avec son bouleversant 1er album “Smiling With No Teeth”, Genesis Owusu était mon concert de 2022, mettant le feu à une petite salle de concert miteuse. Cette fois c’est le Café de la Danse qui va trembler et il est facile de penser que ce n’est que le début.


Son sublime 1er vinyle était magnifique et un des meilleurs pressages de l’année passée. STRUGGLER est lui attendu pour le 8 septembre. Bon plan, il est disponible à 17€ sur son site contre les 38€ demandés chez nous.


Valee & Harry Fraud - Virtuoso

virtuoso

Repéré en 2018 par KanYe et Pusha T, Valee n’a jamais vraiment su s’imposer malgré son timbre vocal unique. Il tente ici une nouvelle direction avec l’excellent producteur Harry Fraud qui se glisse encore dans cette sélection.


Fraud s’adapte parfaitement à son invité et l’alchimie brille par instant sur les hypnotiques “Sea Bass” et “Vibrant”. Les performances du rappeur de Chicago sont cependant parfois moins marquantes et il semble avoir perdu la hargne des débuts.


Avec un casting excellent (Action Bronson, 03 Greedo, Saba..) et sa production soignée, Virtuoso s’impose tout de même comme une des vagues de fraîcheur de cet été 2023. Il paraît que ce n’est que le début du duo Valee/Fraud, à suivre de près donc. Aucune sortie vinyle n’a été annoncée à ce jour.



Jungle - Volcano

volcano

Le quatrième album du duo londonien nous communique une nouvelle fois son ambiance positive, chaude et solaire. Leur force à créer des morceaux pop bien ficelés frappe encore avec “Problemz” et “Candle Flame”, qui nous fait même danser en intégrant un invité rap.


Comment ne pas parler de la collaboration avec Channel Tres sur « I’ve Been In Love »? Ce morceau parvient à réunir l’univers de chaque artiste et à produire un résultat qui fonctionne. À la fois instrumental et électronique, sombre et lumineux. Parfait pour une soirée d’été.


La grosse différence avec les albums précédents se fait sur la structure des morceaux qui s’approche plus de la house qu’à leur habitude. On y retrouve toujours de belles pistes analogiques qui sont sublimées sur vinyle avec plusieurs versions colorées.



The Musalini & 9th Wonder - Don and Eye 2

D&E2

Vous connaissez forcément le travail de 9th Wonder tant il a produit pour les plus grands : Kendrick, Nipsey, Jay-Z, Mac Miller… mais vous ne connaissez peut-être pas encore The Musalini ? Il est grand temps de corriger ça.


The Musalini est un rappeur de New York s’engouffrant dans la tradition du rap mafioso de la ville. Avec une esthétique de parrain de la mafia, il use d’un flow doux pour venir surfer sur les excellentes productions de 9th Wonder. Leur 2nd collaboration en 2 ans.


Ils voient plus grand avec ce 13 titres. Avec un casting généreux, dont un couplet de Pete Rock, on est peut-être face à l’album de référence pour Musalini. Si le vinyle de Don & Eye premier du nom se revend déjà à prix d’or, on attend celui de ce n°2 de pied ferme.




La liste aurait pu être encore longue avec les sorties de Nas, Gabriels, Paris Texas, Black Milk, Chika, No Name, Reason, Sha Hef et tant d’autres ! On s’arrête là pour le moment et on refait le point dans quelques mois, enfin si le concept vous a plu ? Voilà, en tout cas, de quoi refaire vos playlists et vos wantlists vinyles pour la rentrée ! Et vous quel est l’album qui a marqué votre été ?


Rédacteurs : Victor, Hugo

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page