top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

La carrière de Channel Tres

La House de Chicago rencontre le Rap de Compton

channel tres

Le rap est un genre musical qui s’est toujours construit sur une fusion des genres. Né du sample des breaks de batterie funk ou soul, avant de s’ouvrir à de nouveaux horizons dans les années 90 puis avec la digitalisation massive de la production musicale. Parmi ses mélanges, il est intéressant de s'arrêter sur l’électro. Omniprésent dans le rap des années 2010, pour le meilleur comme pour le pire, l’association des genres a trouvé de belles déclinaisons ces dernières années chez Run The Jewels, Goldlink ou encore Lou Phelps.


Récemment, les mondes de la musique électronique et du Rap ont commencé à se croiser et l’un de ses sous-genres, la House, semble se marier à merveille à notre cher Hip-Hop. Un de ses plus dignes représentants, Sheldon Young, dit Channel Tres, sort rapidement du lot. Rappeur, producteur et DJ américain, Channel Tres est né en 1991 à Compton, banlieue de Los Angeles ayant vu grandir les NWA, Kendrick Lamar et DJ Quick, pour ne citer qu’eux.


L’artiste ne s’était jamais ressenti à 100% à sa place dans la culture Hip-Hop, choqué par la violence des quartiers de sa ville.


Il n’a jamais rejoint de gangs ou entretenu une culture de la rue qui ne lui correspondait pas. La découverte de la House à donc été une révélation pour lui, s’en inspirant et l’arrangeant à sa sauce, s’en avoir vraiment fait partie du mouvement. Il va souffrir également de certains de ses travers comme l’addiction aux nombreuses drogues circulant dans les clubs où il sera amené à se produire.


L’EP Channel Tres

ep

Il fait ses classes en réalisant des productions pour Kehlani ou DUCKRTH avant de sortir son premier projet en 2018. Sur un joli vinyle “bi-goût”, l’artiste nous sert une véritable carte d’identité, avec notamment les titres Topdown et Controller, qui vont le faire connaître du grand public. Son style unique mêle des instrumentales House, avec une utilisation de synthés west coast typiques de la G-Funk. Les couplets et refrains sont eux estampillés Rap et sont portés par la voix grave et suave de l’artiste. Un mélange surprenant qui forme un univers marqué mais cohérent et entraînant. Un mélange logique pour l’artiste né à Compton, haut lieu du rap de la côte ouest et dont la famille est originaire de Chicago, berceau de la House.


Une dualité d’inspirations qui va devenir sa signature, avec une capacité forte à alterner et mélanger les styles, là où on ne l’attend pas.


Sorti en quantités limitées, le vinyle de ce 1er EP est aujourd’hui sold out, malgré un repress en 2021. Revendu par des particuliers plus de 100€, l’objet brille de par sa pochette alternative simpliste digne des maxis House et de son disque coloré plus commun dans le Rap.


BLACK MOSES & I CAN’T GO OUTSIDE

black moses

Il enchaîne rapidement en 2019 et 2020 avec deux nouveaux projets de 20 minutes. Tous deux sold out en vinyles, ils sont cependant trouvables moins chers que le 1er EP et sont pressés en 45 tours pour une meilleure qualité audio. On retrouve toujours l’infusion des deux sources d’inspirations de Channel Tres qui forme le cocktail efficace qui l’a révélé. Black Moses traduit parfaitement ce fin équilibre avec l’intervention du phénomène JPEGMAFIA sur le titre éponyme.

Les deux projets suivants sont quant à eux plus marqués. Orienté Rap pour I CAN’T GO OUTSIDE, avec notamment un featuring avec Tyler, The Creator, et House pour REFRESH, un excellent album instrumental qui n’a pas eu le droit à son vinyle. Une belle marque de polyvalence de l’artiste. C’est forcément sur la production et les sonorités que l’on s’arrête chez Channel Tres et moins sur ses paroles, quand il y en a.


Derrière des odes à la fête et à la sexualité libérée, l’artiste reste attaché à l’héritage culturel des genres auquel il se revendique.

2 vinyles

Outre sa musique, on retrouve un balancement entre Rap et House dans les prestations scéniques de l’artiste. Accompagnés de danseurs tout droit sortis du Berghain, c’est derrière le micro que l’artiste à souvent marqué les salles de concerts et festivals. Channel Tres est aussi capable de livrer des DJ sets, notamment lors de showcases, qui sont pour certains disponibles sur Youtube et n’ont rien à envier à certaines prestations des célèbres Boiler Room.


REAL CULTURAL SHIT

real cultural shit

Sorti en début d’année, on attend encore le vinyle du plus pop des projets de Channel Tres. Un projet porté par des tubes fédérateurs comme 6AM et son synthé venant créer une césure avec son style habituel. Sans changer le BPM et toujours accompagné d’une rythmique rapide et aiguë, le titre sonne plus joyeux et festif que ces prédécesseurs. On peut le constater dans le clip du morceau, dans lequel l’artiste est accompagné de danseurs pour une série de chorégraphies.


L’artiste qui a vécu l’overdose de Mac Miller comme un choc, alors qu’il travaillait avec lui sur Swimming, semble métamorphosé.


2 vinyles

Sa dépendance à ses nombreuses addictions enfin derrière lui, il propose une musique plus ensoleillée et continue de faire évoluer ses sonorités.On retrouve un aspect plus dansant et énergique qui se retrouve dans la tournée, vrai spectacle de sons et lumières, qui accompagne l’album. Accompagné de plusieurs danseurs, les chorégraphies du clip prennent vie sur chaque titre, le tout mis en valeur par des jeux d’éclairages.


Depuis le début de sa carrière, Channel Tres, nous montre que le rap et la musique électronique peuvent cohabiter et même exceller. Symbole de la réussite de ce melting-pot musical, le grand public s’empare de ses sonorités. Alors que Tiktok s’est emparé des remixs rap sur des intrus house dont est né le remix addictif de N95 de Kendrick Lamar par Never Dull. Des titres basés sur des samples house ont rapidement émergé marquant l’été 2022 avec les sorties de Drake et Beyoncé. Deux œuvres ayant divisées, laissant plus de places aux instrumentales et pouvant perturber le grand public. Pour se concentrer sur le rap, si beaucoup ont vu en Honestly Nevermind une énième déception à ajouter à la carrière de Drake, il a su conquérir le cœur des amateurs de house.


Tendance de courte durée ou nouvelle sonorité prête à s’installer ? Ce qui est sûr c’est que Channel Tres n’est pas prêt d’arrêter de nous faire danser.


Rédacteurs : Thomas (@toggzer) & Victor



Comments


bottom of page