top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

La carrière d'une star montante ✨


De protégé de Brockhampton à son featuring avec Paul McCartney, il a sorti son 1er album en 2020 et pourrait bien tout exploser dans un futur proche.


Dominic Fike est originaire d'une petite ville balnéaire de Floride sur la côte Est des États-Unis. Vous connaissez ce genre de villes conservatrices d'à peine 20.000 habitants qui aiment le calme et la discipline. Celà n'empêche notre artiste d'expérimenter dès son plus jeune âge.


Ses inspirations sont déjà variées. Il commence la guitare à 10 ans fasciné par les Red Hot Chili Peppers, mais est introduit à la scène rap par son grand frère et ses potes skateurs. Il rejoint leur collectif de rappeur "Backhouse" et monte même le groupe LameBoys ENT.


L'expérimentation, le mélange des genres, peu importe comment vous l'appelez devient un petit jeu addictif auquel Fike excelle. Il n'essaye jamais de calculer sa musique et est attaché à cette liberté de créer.


Son processus est simple: suivre son instinct sans se préoccuper des genres ni des paroles pour aller au plus loin de ce qu'il sait créer. Puis, dans un second temps, retravailler les lyrics avec sa plume mature pour proposer son art de façon aboutie.

Le parcours de notre jeune prodige n'est pourtant pas sans embûches. Élevé uniquement par sa mère, il est assigné à domicile après avoir attaqué un policier et fini par faire un court séjour en prison après ne pas avoir respecté son assignation.

C'est dans cette période compliquée qu'il a composé son 1er EP "Don't Forget About Me, Demos" sorti en 2018. Un mix parfait de productions pop rock aux sonorités très indés et sa voix sucrée se baladant entre refrains mélodiques et couplets plus proches du rap New Yorkais.


8 titres qui sonnent comme une carte de visite de son talent indéniable et qui le font directement connaitre auprès d'un public plus large.


Son génial single "3 nights" se retrouve même dans la désormais célèbre liste des titres de l'année de Barack Obama.


C'est sa connexion avec Kevin Abstract du groupe Brockhampton qui va également l'emmener au niveau supérieur. Il propose sur la chaine youtube du groupe un clip alternatif de "3 nights" intitulé "This is Dominic Fike" et l'invite à 2 reprises sur son album "Arizona Baby" en 2019.


Sorte de mentor, ils vont se lier d'amitié et permettre à Fike d'accéder à une plus grande reconnaissance tout en étant bien accompagné. L'artiste sera malgré tout affecté par son cours passage en prison qu'il essayera de ne pas représenter dans sa musique pour le moment.


À la période de sortie de "Don't Forget About Me, Demos' et de l'explosion de "3 nights" en tant que single, les labels veulent toutes s'arracher ce nouveau talent qui deviendra indéniablement une star. C'est Colombia qui gagne la bataille pour un contrat estimé à 4M$.

Le grand moment est arrivé, il faut donc travailler sur son 1er album. Sorti en 2020 "What Could Possibly Go Wrong ?" est venu dépasser nos attentes les plus folles pour le jeune prodige de Floride. Un projet unique qu'on ne peut s'empêcher d'écouter en boucle encore aujourd'hui.


L'album vient pousser des sonorités rocks ultra catchy qui restent en tête pour les mélanger à des passages dignes des plus grands moments de la pop.


Les guitares de l'album sont jouissives et particulièrement sur "Come Here" qui introduit merveilleusement l'album.


Le hip-hop n'est jamais bien loin évidemment avec de beaux couplets, des producteurs de renoms du genre comme Kenny Beats et des beat-switchs parfaitement bien orchestrés. Sans featuring, Fike vient nous montrer le meilleur de sa palette artistique.


Un album qui ne se pose aucune limite musicale comme le sous-entend clairement le titre "What Could Possibly Go Wrong". Accompagné de réflexions sur ses relations amoureuses et son nouveau statut social, l'album vous fais passer par toutes les émotions.


Vous n'avez pas pu passer à côté des singles entrainants que sont "Chicken Tenders" et "Politic & Violence" ! Le 1er album de Fike est incontournable et mérite un thread dédié pour en capter toute sa richesse. On en reparle en conclusion 😉


Le 1er album de Fike est donc sans aucun doute un succès et un des meilleurs albums de 2020. L'artiste continue depuis d'impressionner avec des collaborations au plus haut niveau.






Éblouissant sur le "McCartney III Imagined" un album où le bassiste des Beatles met en avant la nouvelle génération où Fike à un clip génial pour sa reprise de "The Kiss Of Venus". Il est aussi apparu sur l'album "Justice" de Justin Beber.


On l'attend désormais de pied ferme pour 2022 avec 2 projets en préparation. Un album en collaboration avec son mentor Kevin Abstract et son 2nd album solo teasé depuis quelques mois par un mystérieux "Happy Monday Jr."


En tout cas, l'avenir semble radieux pour Dominic Fike et les amateurs de bonne musique. Je vous invite à (re)découvrir mon album préféré de 2020 avec un artcile dédié à "What Could Possibly Go Wrong" et son vinyle en édition limitée.


Rédacteurs : Victor, Manon (Shimmya)

コメント


bottom of page