top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

Surmonter une rupture en musique 💔

📀 James Blake - Friends That Break Your Heart (2021)

L’artiste britannique travaille ses sonorités uniques depuis plus de 10 ans mélangeant piano-voix mélancoliques et sonorités électro sombres. L'artiste rajoute à ce mélange une forte présence rap travaillant avec Jay-Z, André 3000, Kendrick Lamar ou Travis Scott.


L'artiste singulier a une réputation de mélancolique et ce nouvel album n'échappe pas à la règle. Blake alterne entre des sons inquiétants et plus voluptueux, laissant par exemple sortir des inspirations raps underground notamment sur "Frozen" avec JID & SwaWay.



Il rajoute forcément sa touche électro, plus légère qu'à ses débuts, mais plus hypnotique que jamais.


Les plus insensibles d'entre nous verront des pleurs continus et un manque de relief, mais une écoute attentive laisse rapidement briller une balade sonore complexe mais accessible portée par une production orchestrale et la voix puissante de James Blake. L'artiste semble presque instrumentaliser sa voix meurtrie qui vient appuyer des textes durs.


"Friends That Break Your Heart" annonce bien la couleur, on assiste ici à 1h d'exploration des sentiments que provoquent une amitié complexe et si profonde qu'elle blesse, crée de l'anxiété ou un sentiment d'insécurité aussi fortement que lors d'une relation amoureuse.


L'album suit le parcours typique d'une rupture, la refusant au début avec des "Life is not the same" puis l'acceptant petit à petit "Foot Forward". Blake est triste, mais ne tombe jamais dans la colère facile, il comprend la situation et essaye de se reconstruire sainement.

Le vinyle bénéficie d'une cover alternative venant renforcer la mélancolie abordée dans cet opus qui peut être considéré comme l’un de ses albums le plus abouti. Difficile de savoir pourquoi l'artiste a changé de cover mais l'ambiance dramatique en sort renforcée.


La version limitée au vinyle gris poursuit la direction artistique de la cover alternative alors que la voix de l'artiste ressort sublimée sur le physique. Un moment de grâce sur la platine alors que James Blake semble plus fidèle à lui-même que jamais.


Rédacteurs : Victor, Catheline

Comments


bottom of page