top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

Quand Travis est devenu une star en restant lui-même.

📀 Travis Scott - Rodeo (2015)

4 septembre 2015, un rappeur d'Houston révèle sa palette artistique et raconte une histoire qui va résonner chez des milliers de jeunes auditeurs au travers de son "Rodeo", une œuvre pleine d'influences qui va bouleverser la Trap et propulser Travis au rang de superstar.


Travis s'était créé une petite place avec ses 2 précédents projets : "Owl Pharaoh" et l'excellent "Days Before Rodeo" au casting impressionnant. "Mamacita" avec Young Thug reste un des titres les plus mémorables de sa carrière encore aujourd'hui.




Cependant, l'artiste produisait beaucoup pour les autres et cette étiquette lui collait à la peau. Travis veut faire ses preuves en tant que rappeur, à la manière d'un Kanye avec College Dropout. Une comparaison logique aujourd'hui à la vue de leur lien et de leur impact.


La trap, qui rentrait au début de son âge d'or, pouvait être critiquée pour son aspect répétitif et ses titres plus divertissants qu'intelligents. Travis va bousculer ses codes en apportant sa vision plus sombre et psychédélique notamment au niveau de la production.


Accompagné de Mike Dean et de ses synthés fous et d'un jeune Metro Boomin, Travis est crédité à toutes les productions aux atmosphères pesantes, changements d'instrus épiques et basses sombres. On aperçoit même Pharrell derrière un "Flying High" grandiose.


La structure même de l'album est impactée, devenant un voyage auditif en constante évolution. Ce rodéo est à l'image de sa plus grande inspiration : Man On The Moon de Kid Cudi, dont le prénom Scott lui inspire son pseudo, créant à son tour une histoire scénarisée.


C'est ici T.I. qui joue les narrateurs, contant l'envolée du jeune Jacques qui quitte la maison de sa mère pour devenir Travis Scott. Un voyage vers l'indépendance et la réussite mouvementé qui donne tout son sens au titre de l'album.


"Rodeo" c'est l'image des cowboys texans qui essayent de rester accrochés sur un cheval enragé. Pour Travis, cette lutte se matérialise par l'envie de rester lui-même avec ses valeurs tout en s'imposant dans une industrie pervertie par un style de vie nocif.


Comme à son habitude, Travis est accompagné de nombreux featurings de hauts vols. La crème de la trap est représentée de Young Thug à Chief Keef, mais des grands noms plus mainstreams comme Kanye, The Weeknd ou Bieber sont aussi de la partie.


Notre quête d'indépendance traverse plusieurs phases. Travis débute par les défauts de la fame et de ses excès :



Le single "3500", en référence au prix d'un manteau de North West, dépeint les travers de l'argent coulant à flots, mais étant aussi vite dépensé.


"90210" en référence au code postal de Beverly Hills, aborde la valeur du travail. Une 1ère partie décrit une fille se prostituant pour subvenir à son mode de vie, avant un changement de prod où Travis s'exprime sur son propre acharnement pour atteindre ses rêves.


On avance sur le hit "Antidote" intégré dans l'album suit à son succès public et l'outro "Apple Pie" tarte réalisée par sa mère dont il n'a plus besoin. Il pourrait retourner vers cette vie sucrée, mais l'artiste officialise son départ de la maison et part affronter son destin.


Son storytelling personnel qui n'était pas commun dans la trap a parlé à une jeunesse surmontant les mêmes épreuves et a été combiné à une structure instrumentale évolutive innovante lui permettant de se démarquer et d'imposer son univers sonore.


On retrouve l'aventure mouvementée de notre jeune artiste sur un double vinyle au rendu sonore vraiment surprenant tant la voix et les basses sont profondes. Le physique approfondit la direction artistique bien trouvée du jouet pour enfant aux allures de rappeur.

Avec toutes ses qualités, "Rodeo" est souvent considéré comme le meilleur projet de Travis. Il lui a permis de s'affirmer pas juste comme un producteur, mais un artiste polyvalent et a défini son univers aux basses sombres et au traitement de la voix unique.


Chaque écoute révèle de nouveaux détails et a inspiré une nouvelle génération d'artistes à travers le monde. En France, comment ne pas penser à Laylow qui a créé son propre univers avec un storytelling racontant l'envol d'un jeune artiste sur son dernier album.



Le début d'une grande carrière qui ne va bientôt plus se limiter qu'à la musique. Travis continue son aventure dans le monde impitoyable du showbusiness alors que le narrateur se demande : "A-t-il gagné ? Ça en valait la peine ? Va-t-il survivre ? Au Rodéo"


Rédacteurs : Victor, Hugo


Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page