top of page
  • Photo du rĂ©dacteurlehiphopenvinyle

Un peu de Dark (Synthwave) pour Halloween🎃

📀 We are Magonia – The Living Will Envy The Dead (2019)

C'est Halloween, l'occasion idéale pour découvrir ensemble un genre incroyable : la Dark Synthwave.


31 octobre 2022, alors que la fĂȘte des morts bat son plein, c’est le moment idĂ©al pour troquer le hip-hop, le temps d'une balade horrifique, pour un jeune genre qui fait dĂ©jĂ  bien parler de lui. Amateurs de samples sombres, de synthĂ©s qui tĂąchent et de basses puissantes, c’est pour vous.



La darksynthwave est un genre musical Ă©lectronique nĂ© au dĂ©but des annĂ©es 2010, dĂ©rivĂ© de la synthwave. A l’opposĂ© de ce dernier dont l’inspiration est la pops de annĂ©es 80, notre sujet prend ses sources dans les univers horrifiques et SF des 80’s. Le rĂ©alisateur John Carpenter (Halloween, The Thing, Masters of Horror
) en est une rĂ©fĂ©rence Ă©vidente.


Le groupe donne le ton rien qu’avec le nom de ses membres : « Louis de Funeste », « Fear Collins » et « Frank Sinistra ». Chaque membre de We Are Magonia Ă  des qualitĂ©s complĂ©mentaires permettant un processus de crĂ©ation riche : l’un est rĂ©alisateur et compositeur, un autre est guitariste orientĂ© vers le Black Metal et le dernier est beatmaker rap.


69 la Trik ! Fier de son origine lyonnaise, le trio y fait rĂ©fĂ©rence au sein de leur crĂ©ation : Magonia serait le nom du lieu de provenance d’extra-terrestres signalĂ©e en 815 par l’évĂȘque Agobard de Lyon et la ville revient partout dans la magnifique imagerie du groupe.

L’impressionnante pochette de l’album, montrant un sombre porte-Ă©tendard tout droit sortie des enfers, contient en fond des Ă©lĂ©ments mythiques de la ville comme le « Crayon » ou « la Basilique Notre Dame de FourviĂšre ». MĂȘme la pochette de leur 1er album reprĂ©sente une version dĂ©moniaque d’une statue de la crypte de la Basilique.


La version vinyle de l’album distribuĂ©e en indĂ©pendant reprend parfaitement l’esthĂ©tique forte des illustrations d’Hugo Barbier. L’album est pressĂ© sur des vinyles orange et rouge transparents aux sonoritĂ©s puissantes et vient avec un gatefold sublime dĂ©veloppant parfaitement la direction artistique horrifique.



Vous posez ce disque intriguant sur la platine, laissez tomber votre diamant sur les sillons et vous voilĂ  transportĂ© pour 45 minutes dans le monde de We are Magonia. Bien plus qu’une dĂ©monstration de brutalitĂ©, le projet est diversifiĂ© avec guitares synthĂ©tisĂ©es, du clavecin, des chƓurs fĂ©minins aussi charmeurs que frissonnants et des samples de voix puissants.


Ces extraits vocaux sont choisis avec prĂ©caution. On se fait glacer le sang par l’extrait de Robert Oppenheimer, inventeur de la bombe atomique, dans "The Living will envy the dead", ou par un extrait du dĂ©sespĂ©rĂ© Matt Damon dans Interstellar sur "Cold Planet". Les samples subliment Ă  crĂ©er une immersion dans le monde horrifique et mĂ©lodique de We are Magonia.

Cette musique trĂšs visuelle est une invitation Ă  imaginer son propre long-mĂ©trage. On ne sait que peu de choses sur la crĂ©ation de leur musique, le groupe prĂ©fĂ©rant la discrĂ©tion, si ce n’est qu’ils laissent une place importante Ă  l’instinct comme ils le dĂ©voilent dans une vieille interview avant leur succĂšs.


Un album qu’il est logiquement prĂ©fĂ©rable d’écouter dans l'ordre pour pleinement profiter du voyage. C’est notamment le cas avec l’introduction et le 2nd titre de l’album s’enchaĂźnant parfaitement ou l'outro avec un piano solitaire, le calme avant la tempĂȘte ou ici l'Apocalypse.


Le résultat est sans appel : un billet en 1Úre classe pour la Bande Originale de la fin du monde. Avec sa production puissante, ses samples glaçants et ses titres horrifiques. On espÚre que vous apprécierez ce voyage un peu particulier. Bon Halloween à tous et Synthwave is dead, Long live Synthwave.


RĂ©dacteurs : Victor, Maxime

Commentaires


bottom of page