top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

La révélation d'une lonely star 🕵️

📀 The Weeknd - Thursday (2011)


Sortie moins de 5 mois après "House Of Balloons", la 2ème mixtape de l'artiste de Toronto s'inscrit dans la continuité de son prédécesseur tout en levant le mystère autour de l'artiste.

House of Balloons avait eu son petit impact à sa sortie, mais restait un projet R&B sombre sortant de nul part. Le public ne sachant même pas s'il s'agissait d'un groupe ou d'un artiste solo. Mais un artiste va faire accélérer cette carrière prometteuse : Drake.


Les artistes canadiens commencent leur relation connue sous le nom "OVO-XO", du nom de leurs labels. Drake prend notre jeune artiste de 21 ans sous son aile et lui apporte sa visibilité. Il est le seul artiste en featuring sur la mixtape avec son couplet sur "The Zone".



Une relation bénéfique dans les 2 sens puisque The Weeknd influencera grandement le classique "Take Care". Excepté cette nouvelle relation et une esthétique plus travaillée, la mixtape reprend là où "House of Balloons" s'était arrêté et vient approfondir ses thèmes.


L'artiste se fiche toujours de ce que le public peut penser de lui et traite ses thèmes d'affection : drogue, sexe et fête sans la moindre pudeur. Avec comme fil rouge, une femme, que l'artiste ne veut voir que les jeudis soirs, d'où le titre du projet.


Malgré son habituelle débauche et son détachement, l'artiste semble tout de même plus sensible au fil des titres. Jusqu'à l'outro "Valerie", où il vient traiter le thème de l'amour différemment. Ce n'est pas encore un grand romantique mais le chemin ne fait que commencer.


Du côté de la production, on retrouve cette ambiance sombre qu'on ne pouvait qu'adorer sur la 1ère mixtape. Gérée par Illangelo et Doc McKinney, les prods sont même plus violentes, avec une ambiance lourde et brumeuse comme en témoigne "Life of the Party".


Le résultat semble plus varié. S'accompagnant de riffs de guitares jouissifs et n'hésitant pas à s'orienter vers des titres très électros. On peut logiquement se demander quelle sera la suite ? Car tout en se révélant dans sa musique, l'artiste dévoile aussi son identité.

"The Weeknd" sonnait comme un nom de groupe et le public se demandait qui se cachait derrière ce pseudo. Avec ce projet et les premiers concerts, se dévoile sur scène non pas un collectif, mais un chanteur solo du nom d’Abel Tesfaye.



La dernière mixtape de la trilogie "Echoes of Silence" viendra répondre à cette question, se concentrant un peu plus sur sa relation à sa musique et les dysfonctionnements qui en sont liés. Une sorte d'hommage au R&B qu'on évoquera prochainement !




Pour les 10 ans du projet, une version limitée a été designée par l'artiste japonais "Mr." connu pour ses œuvres reprenant les codes d'animés. Le design des vinyles et du gatefold est génial même si le prix, surtout pour des picture discs peut être reproché.


Un vinyle coloré pour un des projets les plus sombres de The Weeknd et, 10 ans plus tard, on le relance en boucle dans nos oreilles avec plaisir. Un des meilleurs projets de l'artiste canadien qui affine son style unique.


Rédacteurs : Victor, Catheline

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page