top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

Le 2ème chef-d'œuvre de Kendrick Lamar 💯

📀 Kendrick Lamar - To Pimp A Butterfly (2015)


Alors que les attentes sont à leur maximum après le succès de good kid, m.A.A.d city, Kendrick se reinvente et surprend avec ce nouvel album devenu instantanément un classique.

GKMC propulse Kendrick au rang de star. Mais l'artiste reste lui-même avec ses questionnements sur la société, son entourage et sa place. Avec TPAB, il livre encore un projet intimiste sur les pensées sombres qui l'ont habitées, mais en ajoutant un message politique à son œuvre.


Le fruit d'une longue réflexion menée notamment lors d'un long séjour en Afrique du Sud où Kendrick a visité la cellule de Nelson Mandela. Cet opus fait le lien entre le passé douloureux de son peuple et les injustices que les noirs américains vivent encore aujourd’hui.



Un message qui résonne encore aujourd'hui alors que le mouvement Black Lives Matter a pris comme hymne le titre "Alright". L'album vient souligner les injustices omniprésentes dans la société américaine : son racisme systémique, ses inégalités et ses trop nombreuses bavures policières.


La portée politique, culturelle et sociale de cet album est affichée d’entrée avec la cover du photographe français Denis Rouvre.

On y voit Kendrick entouré de proches envahissant la pelouse de la Maison Blanche renversant le système établi alors qu'un juge blanc gît au sol.


Les sonorités de l’album sont un hommage à l’histoire de la musique noire et à son héritage : une fusion entre jazz, soul, funk, bien loin des productions trap de 2015. On sent le travail monumental realisé pour offrir une expérience musicale réfléchie et poussée à son paroxysme.


Si GKMC est comparé à un film, ici on assiste à une pièce de théâtre grandiose où personnages et collaborations défilent. Des immenses Dr.Dre et Pharell aux Thundercat et Flying Lotus. Chaque prod ou instrument sont taillés sur mesure et poussent l'intensité des flows et des lyrics.


Kendrick transforme des messages profonds en des hymnes joyeuses comme avec la ligne de basse excitante de "King Kunta."

Et termine l'album par "Mortal Man" exprimant son souhait de faire de la musique plus consciente comme Tupac sa plus grande inspiration samplée à la fin.

Un succès puisque TPAB est l’oeuvre de tous les records avec 11 nominations aux Grammy et alliant la validation des critiques les plus acerbes comme celle du public. Kendrick est au sommet de son art. Alors que tous les regards sont tournés vers lui, il réalise un coup de génie:


Il en profite pour livrer un album avec un message politique fort et mature tout en étant toujours en maitrise parfaite de son art. Un classique incontournable du hip-hop qu'on vous recommande en vinyle pour profiter de ce caviar sonore et lyrique dans les meilleures conditions.


Alors qu'attendez-vous de plus pour écouter ce sublime vinyle pour vivre la transformation de Kendrick d'une chenille en un papillon, d'un jeune kid de Compton en l'un des artistes les plus brillants et influents de sa génération ?


Rédacteurs : Victor, Catheline


Posts récents

Voir tout
bottom of page