top of page
  • Photo du rédacteurlehiphopenvinyle

Lumière sur la révélation Dominic Fike ✨

📀 Dominic Fike - What Could Possibly Go Wrong (2020)


Focus sur le 1er album d'une future star qui a tout pour toucher le grand public et ne cesse de proposer des expérimentations musicales réussies.


Fort du succès de son 1er EP et de son tube "3 Nights" en 2018, il était donc temps pour Dominic Fike de se pencher sur la création de son 1er album. Il continue donc de développer son esthétique musicale sans s'enfermer dans un genre précis et d'affiner sa plume assez légère.


"What Could Possibly Go Wrong" est à la 1ère écoute un bol d'air frais. Comme son titre le laisse entendre, Fike tente tout ce qu'il souhaite et va au bout de ses idées musicales. Un choix de titre audacieux pour un album sorti quelques mois après le 1er confinement.



Le résultat est à la hauteur de la prise de risque. Un son à la guitare rock brute comme sur l'intro "Come Here" vient rencontrer des refrains pops super catchy notamment sur le single "Chicken Tenders" qu'on ne peut s'empêcher de chanter à tue-tête !


Si la voix de Fike porte complètement l'album avec de nombreuses phases de chants qui restent dans la tête, la production musicale est aussi un point fort. Les riffs de guitare sont géniaux et le piano prend aussi le relais dans une 2nd moitié d'album plus mélancolique.


Production que l'on remarque sur "Florida" composé par Kenny Beats avec un piano lent où Fike chante sur son évolution depuis sa petite ville natale jusqu'au beat-switch parfaitement exécuté où il enchaîne sur un couplet rappé puissant qui vient conclure l'album en beauté.


L'artiste profite de sa liberté musicale pour s'exprimer librement sur ses relations amoureuses et son nouveau statut de célébrité. Des paroles parfois légères laissant de la place à la mélodie, mais percutantes, on se reconnait dans sa description de la pression de la société.



L'histoire de la cover est fascinante. Fike a engagé l'entreprise Double Take Projections qui a réalisé l'exploit de projeter le titre de l'album sur une montagne en Écosse ! Le titre sur la cover n'est pas un montage, mais la lumière de 80 000 projecteurs. Bluffant.


Une cover que l'on retrouve sur la version transparente du vinyle qui est maintenant très recherché. Chaque petit détail de l'intérieur du gatefold à la pochette sont magnifiques et le pressage rend honneur à l'album et ses sonorités. Un plaisir total sur la platine !


S'exportant à la télévision dans la série Euphoria, annonçant un album commun avec Kevin Abstract et un projet solo mystérieux "Happy Monday Jr." le futur parait brillant pour Dominic Fike. On a hâte de découvrir ses nouvelles expérimentations.



Rédacteur : Victor

bottom of page